Derniers sujets
» Un dessin par jour !
Jeu 6 Nov - 18:46 par kiros

» Cours 2 - Le smiley
Dim 14 Sep - 23:45 par kiros

» Cours 1 - Le dessin, c'est quoi ?
Dim 10 Aoû - 20:48 par kiros

» Bibliothèque Bulle d'ox
Jeu 29 Mai - 12:50 par kiros

» Une illustration par semaine
Dim 4 Mai - 21:21 par Casiopea

» Concours
Jeu 20 Fév - 17:52 par K.G

» Logiciel d'écriture de scénario
Mar 11 Fév - 17:47 par Apa-T

» lilian pas (encore ) de pseudo
Jeu 6 Fév - 19:28 par Joaub

» refonte graphique et redirection.
Mar 3 Déc - 11:58 par Nee-k

Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


Les quatres aspects d'une histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les quatres aspects d'une histoire

Message  Apa-T le Sam 23 Juil - 20:16

C'est un article bien sympathique qui explique les différentes erreurs commise par nombre de personnes qui écrivent. Certes il est plus adapté aux nouvelles mais vous verrez qu'il reste très riche et entièrement utilisable pour d'autres supports.

Je vous met le lien ici et surtout un morceau de l'article particulièrement intéressant :

Un texte de fiction est une chose très complexe, que l'on évalue sur un grand nombre d'échelles simultanément. Pour simplifier les choses, j'aime rassembler les caractéristiques d'un texte en quatre aspects: l'intrigue, les personnages, les idées et le style. Dans un texte idéal, ces quatre aspects sont tous également réussis. Un bon texte peut avoir des faiblesses sur l'un ou l'autre de ces aspects, si les autres sont forts pour compenser.

Une bonne intrigue est captivante: on veut savoir ce qui va se passer ensuite. Elle est plausible, ou du moins crédible: en lisant le texte, on ne se prend pas à croire que l'auteur se moque de nous. Elle se termine de façon satisfaisante: le problème est résolu, le mystère trouve une réponse, la protagoniste parvient à ses fins.

Un bon personnage est émouvant: ça ne veut pas forcément dire qu'on l'aime, on peut le détester -- mais le lecteur doit s'intéresser à son sort. Un bon personnage est profond: il ne se limite pas à un trait de caractère superficiel, mais il porte en lui la même complexité qu'une vraie personne.

Une bonne idée est originale: on n'a pas l'impression qu'on l'a déjà vue et lue cent fois -- du moins pas sous cet angle. Une bonne idée n'existe pas par elle-même: elle est en relation avec le monde du texte, elle a des causes et des conséquences.

Un bon style est agréable: il y a un réel plaisir à lire les phrases que vous écrivez. Il est clair: il permet de bien saisir la pensée de l'auteur, au lieu de la noyer sous un torrent de mots vaseux.

Ce n'est pas facile de réussir sur tous les plans; mais pour qu'un texte fonctionne, il ne peut pas échouer sur plus d'un de ces aspects. Ainsi, si votre intrigue est captivante, on vous pardonnera d'avoir des personnages peu consistants. Si vos personnages sont riches et attachants, on vous pardonnera la banalité de vos idées. Si vos idées sont originales et puissamment imaginées, votre style terne passera mieux la rampe. Si vos phrases sont un régal à lire, on ne remarquera peut-être pas que votre intrigue est tirée par les cheveux...
avatar
Apa-T
Admin

Messages : 169
Date d'inscription : 10/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum